L’arrachage des platanes a beaucoup fait parler cet été.

Soyons constructifs, et cherchons à embellir nos voies publiques par des plantations d’arbres bien agréables dans notre paysage et pour créer de l’ombre l’été.

Recréer et maintenir  le lien végétal  permet d’harmoniser tous nos quartiers et de ne pas rompre avec le centre ancien.

Voici le dossier que votre  CIQ a établi, et qui va être présenté à la Mairie : ICI

Nous vous tiendrons informés des suites données par la Mairie.

 

 

 

3 Comments

  1. Renard

    Hélas, dans le même temps la mairie va commencer le « déplacement » de 25 arbres au Parc Rambot avant de creuser un parking de 300 places ! Qui peut croire qu’on reverra ces arbres vivants ( ils ont 30 ans ) et quel est le prix de cette opération faite alors que le permis de construire ce parking n’est pas obtenu ? Le lien végétal , dîtes vous ? c’est plutôt le lien automobile qu’on favorise .

  2. Renard

    Tout site internet consulté évoque un délai d’au moins UN AN entre le cernage qui doit être fait en automne , et l’enlèvement de l’arbre pour assurer une reprise éventuelle (le risque d’échec augmente avec l’âge des arbres ). Au parc Rambot les arbres concernés ont tous au moins 30 ans . Quel sera le prix ? Où vont ces arbres ? La terre d’accueil est-elle prête ? Quelle est l’entreprise qui a répondu à l’appel d’offres ? Quand seront-ils prélevés ? Peut-on commencer sans permis de construire ? Merci de répondre à ces questions de base qui sont loin d’être des détails, pour notre information.

  3. PASCAL Roger

    Nommé Directeur de l’Ecole A DAUDET 1 en 1977, j’ai fait planté l’allée de cyprès le long du Chemin de Beauregard. Ce n’était pas pour l’ombre dans l’avenue mais pour protéger l’école du bruit et des indiscrétions. Ce fut efficace mais nous avions refusé de les tailler. Erreur à ne plus commettre.

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.