8 Comments

  1. Y.Courtil

    Et si après les travaux des 3 Places,on rétablissait le stationnement des voitures sur la Place des Prêcheurs et sur la Place de Verdun,tout le monde .serait content:les commerçants et les habitants du quartier.
    Pourquoi pas?

  2. Faucon

    Certains ne semblent pas avoir compris que que la voiture était le mal absolu qu’il faut éloigner le plus possible des centres urbains réservés à une caste.
    Remettre des « bagnoles » sur de belles places tout juste restaurées et promises aux terrasses des bistros et autres restos: quelle hérésie! Vade retro satanas

  3. PLANCHER Gabriel

    Dans votre dernier bulletin, vous auriez au moins pu évoquer ce qui s’est passé toute la semaine au parc Rambot. Sans prendre position… Les médias dont FR3, la Provence, sont venus et en ont parlé. Le CIQ du Pont de Béraud, n’a rien vu, ce qui prouve bien son manque d’engagement, où est l’interêt du quartier ?

    • hervehuck

      Une précision et une réponse du CIQ à votre commentaire justifié : le projet du parking sous le Parc Rambot est bien une actualité du quartier. Nous sommes des bénévoles, trop peu nombreux d’ailleurs, qui chaque semaine essayent de donner des nouvelles, relatives uniquement à notre quartier, en toute indépendance et en toute neutralité.
      Le manque de temps et des personnes parties en vacances scolaires n’ont pas permis de rédiger l’article sur le parking Rambot avant vendredi midi.
      L’article sur ce sujet est maintenant en ligne.

      • PLANCHER Gabriel

        IL n’est jamais trop tard pour bien faire… Il aurait été préférable d’attendre pour publier votre lettre N° 41 terminée…

        Bien que nous ayons l’habitude de ce type de programmation de la mairie sur les congés, pour nous aussi, le temps de travail ou les vacances scolaires n’ont pas facilité la mobilisation, surtout pendant une semaine. Mais nous avons rencontré beaucoup de sympathie.

        Je vous rappelle que nous tentons de sauver des espaces verts et des arbres qui sont traités en dépit du bon sens. Où sont les vrais spécialistes et le respect de la loi ?

        Je vous fais remarquer que nous sommes contre un parking sous les Arts et Métiers ou le parc Rambot, mais d’autres propositions ont été faites dans un environnement proche.

        La création d’un autre parking proche du centre ville me semble aller à contre-sens avec les orientations de parkings relais et navettes, prises par Madame le Maire, il doit y avoir d’autres enjeux.

  4. Vadon

    Le Ciq regroupe des habitants de sensibilités différentes, et , de fait, sur certains sujets qui ne font pas consensus, a un devoir de neutralité . Si il évoque les quelques manifestants devant le parc il faut qu’ il parle aussi des pétitions et autres actions menées par les habitants favorables à la création de ce parking .

    • CHAMIELEC

      Durant ces vacances scolaires, Il y avait 250 citoyens dans le parc pour manifester physiquement contre ce projet et de plus une pétition a recueilli plus de 8 000 avis contre. La question qu’il faudrait poser aux personnes qui sont pour ce parking est : souhaiteraient-ils que ce parking soit construit devant leur habitation ? Peut être qu’une partie d’entre-eux a choisi de loger hors de la ville pour éviter justement la pollution de l’air, du bruit…

  5. CHAMIELEC

    Je ne comprends pas pourquoi une réunion est nécessaire avec d’autres CIQ que celui sur le territoire duquel se situe le parc Rambot, car c’est bien les habitants qui vivent à proximité du parc qui subiront les diverses pollutions liées à l’implantation d’un parking souterrain : perte de la végétation, bruit, pollution de l’air.
    Il est à rappelé que le cours des arts et métiers est le lieu de circulation privilégié de jeunes gens : ceux du collèges, des l’école des arts et métiers et des deux lycées situés à proximité, soit 6 000 personnes, auxquelles vont bientôt s’ajouter 40 bébés qu’il est prévu d’accueillir dans une crèche qui sera installée par la mairie dans l’immeuble Rambot, bien qu’une expertise ait démontré une forte pollution de l’air. Pour protéger nos enfants, la seule solution serait que ce cours soit rendu uniquement aux piétons et aux bus électriques.
    Donc pour ces motifs, je ne peux que me prononcer qcontre ce projet qui va encore aggraver la santé des aixois qui habitent et circulent dans ce quartier, le parc Rambot étant le seul endroit de verdure proche de la ville où nous pouvons tous nous ressourcer. Je crois que la mairie fait de grands efforts pour mettre des parkings aux abords de la ville avec un système de bus qui permet d’arriver en toute sécurité en ville. D’autre part, il existe déjà un parc de stationnement Rambot près de la clinique qui est toujours à moitié vide.

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.