Laissez votre véhicule au garage et utilisez les TEC !

Certes, ce refrain bien connu est rabâché à longueur de réunion par les responsables de la Mairie et d’Aix en Bus et pourtant …….

Il est impossible, en dépit des efforts du CIQ, d’obtenir des réponses précises sur les questions que se posent de façon récurrente les usagers des lignes 6, 140, 141 à savoir :

Pourquoi y a-t-il moitié moins de 6 que de 4 ou de 5 alors que notre quartier compte plus de scolaires que ceux du Val St André et les Hauts de Brunet réunis ?

Pourquoi les horaires du 6 et du 141 sont-ils si peu respectés, en retard durant les jours ordinaires et en avance durant les vacances ? Il semble que le non-respect des horaires de départ affichés à la gare routière et au parking des Trois bons Dieux   en soit l’une des raisons.

Pourquoi les horaires de passage du 140 ne sont-ils pas affichés sur les tableaux prévus à cet effet, est-ce une ligne aléatoire ?

Pourquoi les horaires du 140 sont-ils placés à une hauteur démesurée à l’arrêt Victor-Hugo ? Peut-être pour en rendre plus difficile la consultation…

Pourquoi, dans certaines stations comme à St Jean, avoir placé les horaires du 140 juste au dessus des sièges ? les rendant donc, parfaitement illisibles pour les personnes assises et  obligeant ainsi les “ lecteurs“ assis ou debout à quelques contorsions peu appréciées par les usagers ?

Pourquoi est-il si difficile de faire baisser la marche d’accès aux bus et pourquoi aussi faut-il risquer au départ ou au moment de l’arrêt une secousse telle que parfois le trajet se termine aux urgences avec un poignet cassé ou autres dommages ?

Pourquoi est-il si difficile de faire baisser la marche d’accès aux bus et pourquoi aussi faut-il risquer au départ ou au moment de l’arrêt une secousse telle que parfois le trajet se termine aux urgences avec un poignet cassé ou autres dommages ?

Certains chauffeurs sont très attentifs et je les en remercie.

Il semble, décidemment, que l’utilisation du 140 soit réservée à quelques initiés ou privilégiés !

Enfin, last but non the least, peut-on espérer revoir fonctionner, dans un avenir proche, le tableau d’affichage des temps de passage des bus  à l’arrêt Victor-Hugo ?

Bien entendu ces questions ne sont malheureusement pas limitatives mais, si quelque responsable municipal ou d’Aix en Bus, pouvait apporter quelques réponses ou solutions et les transmettre au CIQ Pont de Beraud, le malheureux usager que je suis verrait d’un tout autre œil les bus 6, 140 et 141. 

3 Comments

  1. Thierry Renard

     » Ces questions ne sont malheureusement pas limitatives  » dîtes vous ? Ici, au Pont de Béraud, les mystères autour des transports en commun nous consternent . Faut il rappeler pourtant que notre quartier possède un grand parking gratuit, ombragé et bien dessiné, aux Trois Bons Dieux, et,surtout bien desservi par 3 lignes de bus qui traversent TOUT notre quartier:
    – Le 6 et le 141: même ligne, mêmes points de départ et d’arrivée : « Parking des 3 Bons Dieux / Gare Routière « ,
    – Le 140 qui est la ligne  » Vauvenargues / Mouret-Gare Routière « ,
    – Le 21 , le petit bus qui tourne de la Place Bellegarde à Saint Marc Jaumegarde .
    Si on met bout à bout tous les passages de ces bus au Parking des 3 Bons Dieux, on voit que de 6H00 à 21H00 ce parking est accessible , à une fréquence très confortable: ENCORE FAUT IL LE SAVOIR !
    Si on disposait d’ UN SEUL tableau résumant tous ces passages dans l’ordre chronologique, quelque soit la compagnie, on verrait certainement la fréquentation de ces bus augmenter. Et si au moins les horaires de toutes ces lignes étaient affichés DANS TOUS LES ARRETS du quartier, cela permettrait d’encourager les clients à s’organiser .
    Car les avantages de ce parking sont nombreux pour :
    – Aller en ville GRATUITEMENT, bus ET parking, pour les plus de 70 ans,
    – Se garer confortablement sans entrer dans un parking souterrain et ne payer QUE LE BUS ,
    – Se garer sans risquer d’avoir des places trop étroites,
    – Se garer près d’un arrêt de bus GRATUITEMENT, quand on habite loin d’une ligne de transport en commun : Bibémus, Repentance, Peyrières, Gravesone, Vallon des lauriers, Poilroux et bien-sûr Saint Marc Jaumegarde, Vauvenargues, ou Rians …
    – Aucun risque de dépassement de tarif ou d’heure ni de contravention .
    Cela n’existe pas dans les autres quartiers .
    En décembre , les places sont recherchées et chères en ville, voilà donc un moyen d’aller en ville sans stress ni dépense . Tous ces bus passent par le Cours des Arts et Métiers OU par la Place Bellegarde, à l’aller comme au retour, donc très près du centre historique et commerçant . Il est vraiment dommage que de belles installations existantes ne soient pas connues et que les moyens de transports nombreux existants ne soient pas mieux mis en valeur ni même respectueux des horaires ( quand ils sont affichés ! ) . C’est du gaspillage car les équipements existent, il n’y a rien à ajouter, juste une COMMUNICATION et une SIGNALETIQUE à la hauteur . On le constate aussi pour les nombreux Parkings-Relais d’Aix : ils sont confidentiels et invisibles pour les clients venant faire leurs courses, leurs démarches ou leurs rendez-vous depuis Salon, Pertuis, Saint Maximin ou Bouc Bel Air ( ils ne lisent pas « Le Mag » ! ) et qui passent devant le Krypton par exemple sans voir que c’est un parking-relais et sans savoir comment y accéder ( Quelle sortie d’autoroute ? Quelle fréquence de bus pour aller en ville ? Quels avantages ? Combien de places disponibles ? : le B.A.BA de l’utilisateur ) .
    Respect des horaires et signalétique sont les 2 conditions essentielles pour inciter et fidéliser les usagers, aixois ou visiteurs . A qui faut il le dire pour être compris ?

  2. Henkel Eveline

    Depuis le temps que nous nous plaignons des bus et que nos plaintes ne sont jamais prises en considération, c’est à dėsespérer ! Sommes nous des Aixois de second ordre ?

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.