A la suite d’une réunion qui s’est tenue le 15 novembre 2018, à l’initiative du CIQ Célony et en présence de la personne en charge du secteur d’Aix de la société Orange, la Fédération des CIQ du Pays d’Aix nous communique les informations  suivantes :

Le déploiement de la fibre sur la commune d’Aix se poursuit, avec des moyens nouveaux qui devraient permettre à tous les résidents de ce territoire d’être “raccordables” au plus tard fin 2020. Seuls les cas particuliers nécessitant des solutions techniques très spécifiques pourront éventuellement être reportés à après fin 2020, à la condition expresse que ces dossiers spécifiques et leur retard aient été validés par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste).

Court rappel des différentes phases de la connexion :

  • la fibre est amenée depuis un central téléphonique jusqu’à une armoire de répartition de quartier (armoire PMZ). Chaque armoire est calibrée pour fournir 360 connexions individuelles, avec possibilité d’augmenter ce nombre pour faire face à des constructions supplémentaires sur le même secteur.
  • l’ABF (Architecte des Bâtiments de France) a enfin validé le modèle et l’emplacement des armoires PMZ spécifiques au secteur du centre ancien d’Aix faisant partie du secteur sauvegardé (PSMV)
  • les secteurs géographiques correspondant à chaque armoire PMZ ont été tous répertoriés, rue par rue et maison par maison. A noter qu’une même rue peut avoir deux ou plusieurs sections reliées à des armoires PMZ différentes. Par conséquent, des résidences ou maisons même voisines peuvent être connectées à 2 armoires différentes, ce qui pourra générer des dates de raccordabilité différentes.
  • les maisons indépendantes sont “raccordables” lorsque la fibre a été tirée depuis l’armoire PMZ jusqu’à un boitier individuel
  • pour les copropriétés (immeubles ou lotissements), la fibre est d’abord tirée depuis l’armoire PMZ jusqu’à un  boitier collectif, puis à l’intérieur des parties communes jusqu’à des sous- boitiers individuels. Il arrive que des difficultés ou impossibilités se présentent, par exemple si les gaines déjà installées à l’intérieur des parties communes ne permettent pas le passage de la fibre et nécessitent alors des travaux supplémentaires, donc des retards
  • Rappel des formalités à accomplir dans les copropriétés :   

             1 –  faire voter en AG le contrat de fourniture de la connexion générale fibre avec Orange (contrat valable un an, à renouveler chaque année tant que les travaux ne sont pas exécutés),  

              2 – autoriser le syndic à faire réaliser les travaux de connexions “internes” au lotissement entre le boitier principal et les sous-boitiers individuels

  • Lorsque les maisons ou immeubles sont “raccordables”, il incombe à chaque propriétaire de faire effectuer les travaux de câblage nécessaires à l’intérieur de sa villa ou son appartement par le fournisseur d’accès FAI (Orange, Free, Bouygues, SFR …). Ce choix est totalement libre, Orange fournisseur d’accès ne disposant en aucune façon  d’une quelconque priorité ou exclusivité, même limitée dans le temps. En effet, la date de déclenchement commercial est identique pour tous les opérateurs FAI. C’est pourquoi Orange installateur de la fibre ne peut pas “juridiquement” divulguer pour chaque maison ou immeuble quelle est l’armoire PMZ de raccordement et dans quel délai précis le raccordement aux boitiers individuels sera réalisé.

                               

                                                           La Fédération

 

 

        

 

                         

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.