Réagissez à cet article en cliquant ICI

Voir toutes les réactions en cliquant ICI

 Les bonnes et moins bonnes nouvelles se succèdent pour ce quartier classé en zone U depuis des années et pointé comme en  « rattrapage d’équipement » dans le futur PLU (Plan Local d’Urbanisme), car il ne dispose pas d’un service d’enlèvement des ordures ménagères, d’eau potable, de réseau d’assainissement et d’eaux pluviales.

Les  points positifs …..et les autres.

Le feu tricolore qui doit sécuriser la montée Escracho Peou, réclamé par les riverains depuis une quinzaine d’années, devrait enfin être installé. Notre CIQ avait relayé cette demande au printemps dernier auprès de M. Stéphane  Paoli, délégué municipal au service voirie (entre autres) et  Mme le Maire, lors d’une visite sur place  a demandé à ce que le nécessaire soit fait dans les meilleurs délais.

  • M. Helliot Brami, adjoint à l’assainissement avait répondu à notre demande en présentant une étude de faisabilité d’implantation d’un réseau eau potable et eaux usées, qui devrait se concrétiser après une visite surplace programmée pour le 6 novembre prochain.
  • Les riverains du 48 Traverse Baret bénéficient depuis deux mois d’un service individuel de collecte des ordures ménagères. Quant aux autres, la majorité, sont priés désormais d’utiliser les containers positionnés sur le parking d’Intermarché !!! Ainsi la plupart des habitants font au minimum 1 kilomètre en voiture dans chaque sens pour déposer leurs ordures, se garer dans un parking saturé, en rajoutant à la circulation du quartier.

Cette solution est totalement inadaptée, pire que celles trouvées précédemment et qui avaient provoqué un conflit d’intérêt entre riverains sur l’emplacement des containers de proximité

Rappelons que la solution qui fait l’unanimité est celle de la collecte individuelle des ordures ménagères, grâce aux véhicules au gabarit adapté, comme en centre ville.

N.B. une demande identique est formulée par les riverains de la traverse du Lavoir de Grand – Mère  dont les containers servent de signal pour le départ d’encombrants…..de plus en plus volumineux. !

 

J. Quaglia