Sujet : Feux de croisement montée Escrachepéou  traverse Baret

Corps du message :
CHRONIQUE D’UN FEU DE CIRCULATION ANNONCE

Dans la lettre du 31 octobre 2013 le CIQ indiquait qu’il avait relayé au printemps dernier auprès de la Mairie la demande faite depuis de nombreuses années par les riverains de la montée Escrachepéou Baret pour la mise en sécurité de cette voie empruntée par des véhicules, des vélos, des motos, des piètons.

Lors d’une visite sur place aux alentours du 20 mai Madame le Maire en présence de Madame BENON, Maire de quartier, se rendant compte des difficultés de circulation  avait demandé que le nécessaire soit fait pour la pose de feux de croisement afin d’assurer la mise en sécurité de cette voie.

Une représentation des riverains accompagnée de Madame BENON  était conviée le 28 mai à une réunion avec Monsieur Paoli adjoint chargé de la circulation au cours de laquelle il leur a été confirmé que les feux de croisement seraient installés avant la fin de l’année

Un délai pouvant atteindre près de 4 mois étant néanmoins nécessaire afin d’obtenir l’accord d’ERDF pour l’alimentation éléctrique des feux de croisement.

Dans un mail du 16 Octobre Monsieur PAOLI indiquait au représentant de l’Association Escrachepéou qu’il n’attendait plus que l’accord d’ERDF, le feu de circulation avait été reçu et tout était en ordre pour l’installation.

Le 30 novembre, à l’initiative du CIQ une réunion était organisée avec Madame le Maire dans la salle de la mairie annexedu Pont de Béraud afin de traiter des différents sujets relatifs à la vie du quartier.

A cette occasion la question a été posée par les riverains de la montée Escrchepéou Baret à savoir quand les engagements pris par la Mairie pour l’installation des feux de croisement seraient concrétisés.

Il leur a été répondu que le dossier était encore à l’étude.

Les riverains de la montée Escrachepéou Baret attendent  une prochaine réponse conformément aux engagements pris par la Municipalité..

Association Escrachepéou

 

Réagissez à cet article en cliquant ICI

Vous désirez consulter expression libre:   Cliquez   ICI