Après quelques difficultés et atermoiements  divers, voici  enfin le Mont Pelé recouvert de quelques arbres, ses flancs tapissés de plantes et arbustes divers, et son pied interdit au stationnement sauvage par un enrochement de bon aloi.

Nous sommes nombreux à espérer qu’au prochain printemps,  un espace verdoyant et fleuri adoucira le carrefour Fontenaille/St Thomas de Villeneuve pour l’instant assez rébarbatif.003bis