1 Comments

  1. Thierry Renard

    Bonsoir, votre horloge est à l’heure d’été car il n’est que minuit 35 !
    Merci pour votre présence ce matin.
    Le gros sujet c’est LE parking des AM: je vous propose la formule suivante: « Pas si vite ! »
    On est OK pour piétonniser le centre,
    On est OK pour tous les parkings construits à des endroits judicieux depuis 15 ans,
    MAIS :
    1. Un parking sous une avenue arborée ne s’est jamais fait, ni Cours Mirabeau, ni avenue des Belges, ni Route de Galice, ni montée d’Avignon, ni Cours Gambetta, ni avenue Brossolette,…donc PRUDENCE et SUSPISCION;
    2. On ne doit accepter aucune coupe d’arbre ( pas un seul ) car c’est la seule avenue d’Aix ou aucun arbre n’est malade, et quand on voit les autres rues aux arbres tronçonnés, on peut remercier…Saint Thomas (?);
    3. On n’est pas d’accord de déshabiller les Prêcheurs ( de ses autos ) si c’est pour défigurer les AM et Rambot: il existe d’autres solutions: Réserver une partie du P. Bellegarde aux Riverains, creuser sous le Stade des Restos du Cœur 4 ou 5 étages sans dommages, creuser sous la cour de Saint-Joseph comme à Mignet, commencer sous le (futur?) Palais de Justice, remplacer un immeuble vétuste du Cours St-Louis par un parking aérien, creuser sous la Fête Foraine, et il faudra obliger le remplaçant de la Clinique à faire un vaste parking,… Toutes ces idées ne sont pas plus impossibles que de se frayer un passage dans un réseau de racines vieux de 100 ans au milieu de canalisations historiques et gêner la circulation en surface sur une avenue plutôt utile ;
    4. On voudrait bien que les Défenseurs du Patrimoine donnent leur avis; ainsi que la prestigieuse école des AM;
    5. On imagine les problèmes de circulation: si Entrée et Sortie en bas des AM: notre quartier ne pourra pas utiliser ce parking; si Entrée en bas et Sortie en haut ( ou l’inverse ) on provoque un afflux de circulation dans les rues Nostradamus et Aurientis qui n’en ont pas besoin;
    Notre CIQ doit tout faire pour freiner, annuler ce projet, car si il améliore le cœur de ville, il dégrade forcément le nôtre.
    Proposer de délocaliser le Collège ( vers les Platanes ?) seul responsable des bouchons et condamné pour toujours à ne plus s’agrandir et à laisser des enfants dans un rond-point respirer les oxydes d’azote.
    Notre seul axe de circulation ( bus, autos, piétons) vers la vallée ne peut pas être interrompu sans dommages pour les autres petites rues du secteur.
    Aménagement de l’espace commerçant: à la seule condition de ne pas supprimer des places de parking: on pourrait prévoir un alignement pour les années à venir, à l’occasion des changements de propriétaires ( valables aussi dans les rues de plus en plus construites Mouret , Repentance, où il n’y a aucune sécurité pour les piétons).
    Quartiers périphériques: si nos urbanistes cherchaient simplement à uniformiser l’allure de nos rues du centre vers la périphérie même lointaine, on aurait moins l’ impression d’être tenus à l’écart, et on se sentirait plus habitants de la même ville. Et je reste persuadé qu’on a rien inventé de mieux que des alignements d’arbres le long des rues pour lier des quartiers d’âge ou de styles différents.
    Merci et à samedi 14 !

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.