http://www.aixenprovence.fr/Le-projet-des-places-Verdun-Precheurs-devoile

Réunion organisée par le CIAQ palais-prêcheurs.

A ce jour, dans aucune réunion publique ou privé ce parking des Arts et Métiers n’est réellement évoqué, alors il est de notre devoir d’interpeller nos élus !

VERDUN, PRECHEURS, MADELEINE, PARKING SOUS LE COURS DES ARTS ET METIERS un SEUL PROJET ! car le parking est créé parce-que l’on supprime des stationnements en surface sur ces places et que tout est lié !

Sans remettre en question la décision politique du choix du conseil municipal, le C.I.Q. Pont de Béraud a sollicité une entrevue dans les plus brefs délais avec Madame Le Maire, Présidente du conseil de territoire, pour évoquer la construction du parking sous le cours des Arts et Métiers et ses conséquences sur notre vie à nous , habitants du quartier mais aussi de St Marc et Vauvenargues. Nous désirons connaître les projets avec plus de détails et dès à présent être associés aux études qui touchent notre cadre de vie (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui) : avant-travaux, pendant les travaux d’une durée annoncée de deux ans, et « recomposition » du site en surface et aux alentours du futur parking.

Nous serons très attentif sur ses points : embellissement, plan de circulation, lignes de BUS ….et respect de la vie des habitants du secteur.

Au même titre que Les trois places ! N’oublions pas que le cours des Arts et Métiers est la voie majestueuse, chargée d’histoire pour notre ville. Elle est le seul lien d’entrée dans la campagne de Cézanne, des carrières de Bibémus, de la Tour de César, de Vauvenargues ….

CIAQ 9 mai

10 Comments

  1. Je suppose qu’une belle délégation y serra pour faire entendre les avis très argumentés de notre CIQ et aussi de toute la vallée desservie par la seule RD 10. Notre CIQ et certainement les 2 CIQ voisins doivent émettre les plus extrêmes réserves sur les conséquences d’un chantier de 2 ans sur tout le Cours des AM ; il faut avoir des descriptions précises du plan de circulation prévu pour les nombreux transports en commun (6,21,140,141,ramassage scolaire) et tous les véhicules qui utilisent la seule voie d’accès « aux normes  » vers les collège, lycée, cliniques, maisons de retraite, commerces, professions libérales, touristes, promeneurs, habitants de la vallée jusqu’à Rians. Si les travaux des 3 places inquiètent à juste titre le CIAQ-Prêcheurs, le parking sous le Cours des AM ne tombera pas du ciel tout fait ; nous devons avoir la certitude documentée que les études sur la circulation par le RICM d’un coté, et Zola de l’autre seront menées et proposées à nos CIQ avant toute signature de ce projet. Où sera l’entrée du Collège pendant les travaux ? et celle de la Croix-Rouge, de St-Thomas, du Scanner, du Parc Rambot ?, les petites rues ont- elles le gabarit pour recevoir tant de bus ? faudra-t-il encore des travaux pour aménager les petits carrefours ? ( Ste-Victoire\Nostradamus\Pétrarque, Zola\Pétrarque, Rond-Point Rambot et Champ-de-Mars, …), La place Bellegarde arrivera-t-elle à absorber ces flux supplémentaires alors qu’elle est déjà très chargée ?
    Tout cela devrait se faire en parallèle d’autres études pour d’autres solutions moins onéreuses, moins délicates, moins destructrices de patrimoine.
    Si les quartiers « est » on besoin d’un parking, c’est plus près de notre centre de vie qu’il serait le plus efficace: lycée, commerces, professionnels, services sont tous regroupés vers Le Petit-Nice: un parking vers les Restos du Coeur serait bien plus utilisé que sous le lointain ( pour nous ! ) Cours des AM, et même le quartier « Pouillon » en bénéficierait. Moins cher à construire, moins gênant pendant les travaux , facile d’accès, etc… Une autre solution serait d’en élever un sur le parking de la Croix-Rouge pour compléter Rambot.
    Il faut rappeler que dès que le marché partira à Sextius, toutes les places sur le Cours des AM seront disponibles en permanence car les forains n’y seront plus; de même à Bellegarde où les clients du marché se gareront moins. ( où se gareront – ils d’ailleurs ? ). Tout cela fera autant de places disponibles et proches pour les clients des 3 places. A l’inverse, des travaux sur le Cours réduirait encore plus l’offre de stationnement et l’attractivité de ce coté de la ville.
    Enfin, suite à l’article de ce jeudi dans « la Provence » sur les tarifs comparés des parkings, nous devons exiger une politique de communication rapide, claire et très en amont des conditions et tarifs des très nombreux et rarement pleins parking aixois (notre panneau électronique nous le dit tous les jours ). Pourquoi n’y a-t-il aucun affichage des tarifs très avantageux des Parking-Relais alors que la Ville a eu la sagesse d’en placer tout autour d’Aix ?
    Les automobilistes doivent aussi être informés que « se garer dans l’hyper-centre ne sera plus possible à partir de l’été  » et ainsi doivent être dirigés vers les parking estampillés « Centre-Ville » ( Carnot, Bellegarde, Signoret, Pasteur, Hôpital, etc …). Des tracts pourraient déjà être placés sur les pare-brises des autos garées sur les 3 places: ce ne sont que des habitués, et les touristes n’auront aucune résistance pour se garer ailleurs.
    La SEMEPA pourrait ainsi utiliser son argent de façon à ne pas » tout mettre » ( 15 millions minimum ) dans ce forcément coûteux Parking sous le Cours et du coup améliorer l’offre en plusieurs points.
    Enfin, il faudrait bien-sûr noter la grande responsabilité qu’il y a à détruire ce Cours si apprécié des aixois; et pour livrer un parking à la veille des…élections municipales de 2020 !
    Amis commerçants, (nos commerçants), aidez-nous comme nous vous aidons à conserver notre belle ville attrayante, verte et vivante.
    Merci et cordiales salutations.

    • Josy Richez

      merci au CIQ , merci à ce contributeur !
      Espérons qu’il partcipera à la réunion et fera entendre ces questions, ses arguments clairs, mesurés et très forts .
      Ne pourrait-on pas d’ailleurs imprimer l’annonce de cette réunion et cette contribution – un joli recto verso- pour les diffuser dans la salle ce lundi ????

      • Thierry Renard

        Pour mettre la pression sur la question de la circulation qui serait explosive dans nos quartiers avec ce chantier de 2 ans minimum, nous devrions exiger de la Mairie un essai « grandeur nature » de la vie sans le Cours des AM, et demander sa fermeture pendant le mois de juin: avant la fin des cours et pendant les examens, avec affichage et annonce visible:
         » avant ce couper les 55 platanes pour faire un parking, on coupe la circulation pour voir « .
        Notre Cours n’est pas le Cours Sextius ou le Cours Mirabeau: il est encore plus important car il est incontournable et indispensable à l’irrigation du coté EST d’Aix et de la vallée de Vauvenargues.
        L’hérésie c’est ce projet délirant de parking, la solidarité est de soutenir financièrement les commerces des 3 places, en attendant la livraison de ce qui sera sans doute un « plus » pour toute la ville, et contribuera à son rayonnement. A l’inverse, quel sera l’impact médiatique quand la presse se fera enfin l’écho de ce projet pour l’instant étrangement discret ?

  2. Josy Richez

    Cette contribution a été écrite avant le commentaire qui accompagne l’annonce de la réunion publique et dernière parue (6 mai 7h 22) ci dessus , comme un éniemme plaidoyer pour sauvegarder le Cours des Arts et Métiers dans son intégrité et pour ne pas sacrifier les arbres qui l’ombragent à la construction d’un parking.
    Une contribution comme une bouteille à la mer…mais qui reprend et s’appuie sur ce qui peut se lire sur le livret d’accueil d’Aix-en-Provence publié par la Mairie et l’Office du Tourisme, édition 2015-2016, page 4 :
    « Aix pratique » « se garer malin » c’est choisir son parking en fonction de sa provenance et non pas en fonction de sa destination. Il est plus long de faire le tour de la ville en voiture que de la traverser à pied » ;
    et oui, c’est bien vrai et tout est dit !
    Y a t’il donc réellement nécessité pour les commercants de ce quartier promis à embellissement, valorisation du patrimoine et maximum d’attrait pour les chalands, d’un parking d’une telle proximité?
    Sutout si cette demande d’une telle proximité ne peut trouver solution qu’au dépens de la beauté du paysage urbain et de la qualité de vie du quartier voisin et au prix de la condamnation d’un cours majestueux, chargé d’âme et d’histoire et bordé de 55 platanes séculaires et magnifiques ?
    Surtout si cette demande -d’un temps révolu, celui où l’on concevait les aménagements urbains pour la voiture – ne peut être satisfaite qu’au dépens d’une des plus belles entrées-sorties de la ville et, qui plus est, conduisant aux sites de Cézanne et de Picasso ?

    Mais il me plait à penser que ce projet, « contre raison », ne pourra pas voir le jour dans notre ville partout connue, appréciée et enviée pour la préservation de son patrimoine, pour le charme de ses fontaines et de ses places ombragées… dont ce cours est comme un emblème et qui n’a rien à voir avec les nouveaux parcours urbains banalisés, fussent-ils « végétalisés », qu’on crée dans les quartiers ou villes nouvelles et qu’on nous promet d’installer en remplacement de ce cours ?

    Sans parler des impacts lourds et très négatifs sur la circulation de notre quartier si ce parking était doté d’entrées et sorties de part et d’autres du cours. Certes, il permettrait aux résidents de notre quartier situés les plus à l’Est de prendre leur voiture et de la stationner près du centre ville -quel progrès!- . Mais a t’on calculé, si ce projet est mis à exécution, l’aggravation de la saturation du barreau Pétrarque, Nostradamus, Aurientis qui est une des voies essentielles de transit dans notre quartier et les repercussions en chaine sur la fluidité pour tous les modes de transport que devront supporter les habitants de notre quartier … Sans compter les problèmes à vivre durant les deux ans au minimum de chantier…..
    Et question -peut-être secondaire?- que devient la crèche programmée Rue Nostradamus par notre Mairie pour 2017 et qui serait au coeur même de ce chaos annoncé ?

    Que ce soit donc en tant qu’habitant du quartier, en tant qu’Aixois ou tout simplement en tant qu’amoureux de cette ville, on ne peut que s’étonner de ce projet dont il n’est d’ailleurs question dans aucune publication officielle de la mairie et s’autoriser à penser que nos élus, et Madame le Maire en tout premier lieu, se rendent bien compte que ce Parking n’est tout simplement pas possible sur ou sous ce cours : il est en contradiction avec tout ce qui fait notre spécificité aixoise.

  3. D'Onorio di Méo Denise

    Inenvisageable pour moi… Il n’est pas possible que quelqu’un de censé et d’amoureux de notre ville puisse même aller jusqu’à la fin de la lecture d »un tel projet!!!!!!!

  4. Thierry Renards

    Bonsoir, il faut en finir avec cet « argument », cette idée fausse, qu’un client ne fait pas plus de 300 mètres à pied, argument qu’on nous oppose quand on propose un parking ailleurs qu’à la place des platanes du Cours des Arts et Métiers.
    Avec cette « logique » d’un autre âge, l’avenue des Belges devrait être les Champs-Elysée et tout le monde voudrait y ouvrir boutique : d’un coté la gare routière, de l’autre coté la place de la Rotonde et tous ses arrêts de bus , au milieu la gare SNCF avec un ascenseur tout neuf, le parking Méjane, le parking Rotonde, des places de stationnement, des trottoirs, des arbres, du soleil, et pourtant peu de commerces, personne pour se promener. Pourquoi ? peut-être qu’il n’y a rien à voir, qu’il n’y a pas ce qui fait le charme du shopping à Aix ?
    Laissez-nous ce Cours des Arts et Métiers qui appartient à tous les aixois depuis des générations et faites confiance aux clients: après les travaux « des 3 places » votre décor sera superbe, et nous on ressemblerait à une banlieue pour toujours ?

  5. TORUNCZYK

    Ce projet de parking sous le cours des Arts et Métiers est un non sens à tous points de vue ! Il faut lancer une pétition à l’adresse de tous les Aixois.

  6. Thierry Renard

    Ainsi, le Cours des Arts et Métiers fête ses 350 ans cette année ! Quelle discrétion et quelle modestie ! Félicitations à ses concepteurs-architectes du 17 ième siècle qui ont imaginé une avenue plantée dont les dimensions ont traversé les siècles sans gêner personne.
    Pour célébrer cet anniversaire, certains se croient plus imaginatifs en rasant tout et en ne mettant RIEN à la place: trop facile, trop nul, trop honteux.
    Notre CIQ, associé au CAP, doit organiser des animations publiques sur place (pique-nique, musique,conférences ,etc…) jusqu’aux journées du Patrimoine pour que tous les aixois et les amoureux d’Aix se retrouvent face à l’histoire.
    La ville s’écarte du Centre Historique et les quartiers périphériques doivent être naturellement intégrés et non pas défigurés : le lien végétal est encore plus efficace que le lien bâti pour donner à tous l’impression d’être riverains des mêmes rues, même à 3 kilomètres du centre . Alors quand les arbres ont 100 ans on les remplace un à un si nécessaire, mais on les respecte. L’imagination et la technique doivent se concentrer sur des projets qui ne piétinent pas le passé, surtout quand il a fait ses preuves pendant 350 ans. Il existe bien des lieux où on peut placer un parking souterrain ou aérien.
    Demandons le classement de ce Cours pour le protéger de la folie de quelques uns ! On oubliera vite ce projet quand il sera abandonné, mais on le traînera comme un boulet honteux si il se réalise. Merci.

  7. D'Onorio di Méo Denise

    C’est comme croire au contraire du Père Noël qui lui apporte des cadeaux…. Comment peut-on imaginer une HERESIE pareille osez penser à réaliser une telle abomination ne pouvait venir à l’idée de personne, me semblait il??? Faut croire que non …Détruire ce qui est beau, qui est une des fiertés de notre ville, ce cours empli de tant d’histoire que tous les aixois adorent??? Impensable et question: les élus ne sont ils pas là pour protéger notre patrimoine?
    Je sens déja qu’on va nous répondre que les platanes sont malades…
    Ne pourrait on envisager un parking en hauteur sur le terrain derriere le tribun al (provisoire?) ce qui économiserait le prix des fouilles ?
    Je ne veux même pas parler des nuisances innombrables que cela entrainerait et qu’aucune imagination à l’heure d’aujourd’hui ne peut imaginer!! Pourquoi vivre comme si la vie n’évoluait pas, pourquoi pas comme en Italie des parkings extèrieurs (que nous avons) desservis par des navettes FREQUENTES, ce qui en plus créerait des emplois; avec des mini-bus élèctriques (donc moins de pollution) .
    NON NON vraiment je n’arrive pas à imaginer qu’une pensée pareille ai pu voir le jour ou alors un 1er Avril…..
    Je vis avec l’espoir que nos élus se réveillent et retrouve une simple logique pour le bien de tous.

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.