C’est vrai que c’est difficile de s’y retrouver car les sujets ne sont pas classés par thèmes; voici comment relire ( et éditer ? ) toutes les contributions concernant ce parking:
Aller sur BLOG en haut dans la barre bleue et faire défiler les titres:
1.  » en attendant la r… »  cliquer sur le titre et descendre pour lire les commentaires, revenir à BLOG et faire défiler jusqu’à:
2. » dans le Mag 13 … » cliquer sur le titre et faire comme précédemment jusqu’au bas de la page: « suite » en bleu , en bas à gauche: cliquer, et une deuxième page apparaît;
3. faire défiler jusqu’à  » un peu d’histoire… » cliquer sur ce titre et lire les commentaires, revenir à BLOG, faire tout défiler, suite, refaire défiler cette 2ième page jusqu’à « verdun, prêcheurs,.. » cliquer sur ce titre et lire les commentaires, puis revenir à BLOG et recommencer pour aller en bas de la 2ième page: « suite » de gauche et voici la 3ième page !: faire défiler jusqu’à « futur parking des arts et métiers » et lire l’analyse et tous les commentaires ( en désordre). On ne peut pas aller de la page 2 à la page 3 sans repasser par la page 1 .
Tout cela est très fastidieux et ne doit pas faciliter l’accès au débat ; mais qui saura rendre cela « convivial » ? C’est vrai qu’il faudrait imprimer tous ces commentaires, les remettre dans l’ordre, les tenir à disposition des parties concernées et des habitants du quartier, car à ce jour ( 11 juin 2016 ) il n’y a toujours pas un seul article-papier qui explique le détail de ce projet, ni dans  « la Provence », ni dans les revues municipales, ni dans la lettre du CIQ.
Soit ce projet est « avorté », « annulé », « reporté », et il faut nous le dire clairement, soit il est toujours en « gestation » et il faut en débattre; à quoi sert-il de ne rien dire ?
Dans le journal  » Aix, horizon 2020″, on nous explique :
– page 17 « la valorisation » des cites cézanniens du coté de la route de Galice,
– page 13 « un nouveau visage, une centralité  » d’un quartier peu soigné depuis des années, ( Saint-Eutrope )
– page11  » un axe central avec placette, espaces verts, … » (Pont de l’Arc )
– page 9  » donner à l’opération un caractère environnemental exceptionnel  » (phares et balises ),
– page 12 « avenue Cézanne recalibrée, trottoirs aménagés,… » pour aller à l’atelier Cézanne où la promenade n’était pas des plus accueillante;
– page 19 : »le futur mail central , sur le modèle d’un petit Cours Mirabeau  » ( avec ou sans arbres ? ) pour La Duranne;
– page 21  » avec le souci de la préservation du patrimoine naturel et architectural  » à La Constance, et  » la valorisation des sites cézanniens ».
Quand on lit tout cela, on approuve, mais on se dit que notre quartier a déjà tous ces avantages, et on se demande pourquoi faire l’inverse en rayant de la carte ce Cours des Arts et Métiers, que de simples aménagements rendrait parfaitement « aux normes » de la qualité de vie aixoise ; et en installant ce parking dans une proximité raisonnable et raisonnée. Merci.

ps: l’équipe internet et le C.A. travaillent pour améliorer des classements de dossiers plus lisibles. Merci de votre patience.

3 Comments

  1. Josy Richez

    Merci beaucoup de votre réponse, on va conjuguer patience necessaire et désir d’être au plus vite en mesure d’être réactif et en capacité de débattre.
    Je vais essayer de suivre pas à pas ce que vous me proposez , et je vous tiendrai au courant de mes avancées ou de mes difficultés en pensant que cela peut , comme votre réponse, être utile à tous les lecteurs qui s’intéressent à ce sujet et voudraient garder traces et archives de ce dossier et de ce projet de chantier, qui je l’espère ne verra jamais le jour sous le cours des Arts et Métiers .
    Et votre réponse va même au delà de ce que j’attendai, car vous avez bien compris combien il serait intéressant pour notre quartier de pouvoir disposer de la totalité de cette richesse d’argumenttation que permet le journal du CIQ en donnant la parole à tous ceux qui veulent bien la prendre .
    Questionner et débattre de façon constructive, construire sa pensée en valorisant l’intelligence collective du blog : c’est aussi à mettre à l’actif du CIQ et des administrateurs du site .
    merci encore.

  2. Thierry Renard

    Ce samedi, dans « la Provence » on nous explique que le projet de « pôle judiciaire » bd des Poilus est reporté aux calendes grecques. Quelques soient les raisons, les élus locaux et les professionnels de la justice n’arrivent pas à faire avancer ce projet.
    Alors pendant des années, ce terrain libéré et vague nous narguera alors que nous cherchons un emplacement pour un parking ? Si on pouvait le louer à son propriétaire pour l’équiper en stationnement, ou si on pouvait convaincre le propriétaire qu’on pourrait au moins y creuser un parking qui sera nécessaire tôt ou tard, car on n’ imagine pas un service public sans parking proportionnel à sa fréquentation.
    Cette provocation ( tant de vide moche et abandonné si près du centre ) nous met en colère quand on pense que certains sont prêts à raser le Cours des Arts et Métiers pour une fortune. Comment croire qu’un chantier pharaonique serait possible, alors que la simple utilisation d’un espace libre serait impossible ? Que nos élus locaux et les professionnels de la justice travaillent à trouver une solution pour l’occupation de cet espace vacant, en attendant le déblocage du projet initial. Les solutions provisoires permettent parfois de prendre du recul et ainsi de voir les choses d’une autre façon.

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.