13 Comments

  1. GAILLET

    La plupart des arguments contre ou pour le parking tournent autour des difficultés de circulation engendrées pendant les travaux puis après à cause des flux de voitures, et de la soit-disant nécessité de se garer en voiture à proximité des futures trois places. C’est dans le cadre du « tout voiture » qu’on s’inquiéte évidemment de la défiguration du Cours des Arts et métiers. Mais la ville suffoque déjà à cause des automobiles. Instrument de liberté ou d’aliénation selon son usage n’est-il pas temps de la remettre en cause comme nombre de pays du nord et de villes où il fait bon vivre (Stockholm, Copenhague, Fribourg en Brisgau,…). 25% des voitures en ville sont utilisées pour des trajets inférieurs à 2 km. Parfois elles sont nécessaires et utiles bien évidemment. Mais une révolution culturelle dans notre ville épaulée par un vrai réseau de pistes cyclables ou de voies de bus en sites propres attractifs permettront seuls de sortir de cette logique infernale autos/parking. Aix est d’ores et déjà suréquipée en parkings par rapport à la moyenne nationale. Plus de transports en mode doux (en commun, à pied, à vélo y compris électrique) c’est plus de facilités pour les automobilistes qui n’ont pas d’autres choix et plus de places de parking libres sans en créer de nouvelles.

  2. Henkel

    Tout à fait d’accord avec la position de M. Renard.Que sera le cours des Arts et Métiers sans platanes? On a déjã abattu il y a quelques années tous les arbres de Judėe de la rue du Dr. Aurientis qui est devenue tristement laide.Tous les touristes français ou étrangers qui viennent à Aix admirent précisément nos cours et avenues arborés.qui donnent de la fraîcheur lors de nos étés si chauds. Gardons le caractère de notre ville.

  3. Gabriel PLANCHER setgcontact@orange.fr

    Petit rappel au sujet des platanes des Arts et Métiers qui ont un pied dans la tombe ou plutôt dans le parking…
    Comme tout le monde le sait, la fonction chlorophyllienne des plantes absorbe le gaz carbonique et rejette de l’oxygène. Les platanes, même taillés courts par la municipalité, participent à l’amélioration de la qualité de l’air, comme tous les autres arbres. Ces arbres sont en partie les poumons de notre ville, sans oublier la fraicheur qu’ils apportent l’été, ce ne seront pas les buissons qui les remplaceront qui feront le même travail, puisqu’il sera évidemment impossible de planter des arbres de hautes tiges, le problème étant le même que pour les platanes. Je pense que c’est un critère à prendre en compte de nos jours… Sans parler de la fraicheur de l’ombre pour les passants.
    Les deux ans de travaux, ne vont pas arranger les affaires des commerçants qui sont « aux abois », mais pas unanimes, même si la piétonnisation des places est réalisée après. Ce parking, c’est pour utiliser des budgets, et profiter à une minorité qui n’habite même pas sur place.

    Le ministère de l’agriculture a débloqué l’expérimentation du traitement des platanes en milieu naturel, il serait intéressant de tenter l’expérience.

    J’attends le dépôt du permis de construire pour avoir l’occasion de déposer mes remarques…

  4. Commentaire :
    Petit rappel au sujet des platanes des Arts et Métiers qui ont un pied dans la tombe ou plutôt dans le parking…
    Comme tout le monde le sait, la fonction chlorophyllienne des plantes absorbe le gaz carbonique et rejette de l’oxygène. Les platanes, même taillés courts par la municipalité, participent à l’amélioration de la qualité de l’air, comme tous les autres arbres. Ces arbres sont en partie les poumons de notre ville, sans oublier la fraicheur qu’ils apportent l’été, ce ne seront pas les buissons qui les remplaceront qui feront le même travail, puisqu’il sera évidemment impossible de planter des arbres de hautes tiges, le problème étant le même que pour les platanes. Je pense que c’est un critère à prendre en compte de nos jours… Sans parler de la fraicheur de l’ombre pour les passants.
    Les deux ans de travaux, ne vont pas arranger les affaires des commerçants qui sont « aux abois », mais pas unanimes, même si la piétonnisation des places est réalisée après. Ce parking, c’est pour utiliser des budgets, et profiter à une minorité qui n’habite même pas sur place.

    Le ministère de l’agriculture a débloqué l’expérimentation du traitement des platanes en milieu naturel, il serait intéressant de tenter l’expérience.

    J’attends le dépôt du permis de construire pour avoir l’occasion de déposer mes remarques…

  5. Vincent

    Ce projet est une hérésie! Le Cours des Arts et métiers avec ses magnifiques platanes est un des plus puissants symboles d’Aix en Provence. La piétonnisation des 3 places ne peut pas se faire au prix de la destruction du Cours des Arts et Métiers! Au contraire le Cours, le parc Rambot, l’école des Arts sont un poumon vert qui, relié aux 3 places par la rue Portalis, forment un ensemble particulièrement équilibré, vivant et humain. C’est la totalité qu’il faut valoriser! Sacrifier le Cours au profit des 3 places est un marché de dupes dans lequel tout le monde perdrait.

    Les voitures sont le problème. Les exclure du centre ville, pourquoi pas. Mais il faudra nécessairement stationner plus loin. Les utilisateurs actuels des 3 places ne peuvent pas exiger la destruction du Cours seulement pour pouvoir se garer au plus près de leurs activités. Beaucoup d’entre nous circulent déjà à pieds ou en bus. Beaucoup des utilisateurs des 3 places peuvent faire de même (moi le premier). Pas besoin de 300 places de parking, 200 doivent suffire. Peut-être en agrandissant les parkings existants (un étage supplémentaire sur Pasteur = 120 places). Ou en « expropriant » l’Etat qui dispose tout de même d’immenses surfaces vides dans le coin (regardez Géoportail ou GoogleMap). Mais en aucun cas la solution ne peut être la destruction du Cours des Arts et Métiers!

    Prenons le temps de trouver une solution intelligente et d’en surmonter les difficultés. C’est l’avenir de l’Aix en Provence que nous aimons qui est en jeu. Ne le sacrifions ni à des intérêts particuliers ni à des échéances administratives. Je suis le Cours des Arts et Métiers!

    PS: 55 platanes ça se gère dans le temps. Si quelques arbres sont malades on peut les soigner, voire les remplacer petit à petit. Mais les abattre tous d’un coup est une aberration.

  6. Dominique MEISTER

    Lettre à Madame La Maire d’Aix en Provence envoyée le 20/7/2016

    Habitants et électeurs d’Aix depuis de nombreuses années et utilisateurs quotidien du Cours des Arts et Métiers, en voiture, à pied, en bus, et surtout en vélo, nous tenons à manifester, par la présente, notre opposition absolue à votre projet de parking souterrain sous le Cours des Arts et Métiers.

    Ce projet dont votre équipe municipale se garde bien de communiquer les détails au public, alors qu’elle nous abreuve « ad nauseam » d’informations sur les réaménagements concomitants des places des Prêcheurs et du Palais de Justice, en publiant force visuels flatteurs de piétons heureux déambulant sur des places débarrassées des voitures ou attablés sur des terrasses de café ombragées, est tout à fait scandaleux.

    Bizarrement, nous n’avons réussi à dénicher aucun visuel simulant le Cours des Arts et Métiers massacré après l’abattage de la centaine de platanes centenaires qui le bordent, remplacés par quelques massifs fleuris, arbres malingres (car sans terre végétale leur permettant de se développer), ascenseurs de surface et autres sorties de voitures béantes, que ce soit dans la presse ou le site Internet de la Mairie.

    La ville aurait-elle le parking honteux ?

    Nous trouvons le procédé particulièrement, pardonnez-moi l’expression, hypocrite, voire retors.

    Vous n’avez pas habitué les Aixois à de tels comportements dans le cadre de vos mandats.

    Et cerise sur le gâteau, il semblerait que la ville se retranche derrière de pseudo- raisons de sécurité pour mettre toute la population devant le fait accompli en procédant à l’abattage précipité, durant l’été, de ces platanes débonnaires devenus soudain en août 2016, de redoutables agresseurs. « Qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage ! »

    Je passe sur la forme de l’exploitation du futur parking sans doute confiée à un société privée, prête à tous les accommodements pour engranger des bénéfices supplémentaires.

    Il en est de même pour les alternatives possibles à cet équipement, à d’autres emplacements, certes un peu plus éloignés, mais moins sensibles (sous le stade goudronné des Restos du Cœur, au début de l’Avenue de Fontenaille, par exemple), balayées d’un revers de main, avant même d’avoir été sérieusement étudiés.

    Bref nous réclamons, d’urgence un moratoire sur cette réalisation dans un premier temps, mais surtout une consultation publique de tous les habitants du quartier EST de la ville, concernés au premier chef par un projet particulièrement dévastateur pour leur cadre de vie.

    Vous n’avez pas été mandatée par les Aixois qui ont voté pour vous, à une courte majorité, ni par les autres non plus, d’ailleurs, pour détruire sans concertation l’un des plus beaux et majestueux cours de la ville. Et ceci sur l’injonction de l’association des commerçants de la ville qui, ne l’oubliez pas, n’habitent, pour la plupart d’entre eux, pas à Aix et encore moins dans le quartier.

    Nous sommes persuadés que vous aurez à coeur de surseoir à ce projet et de remettre les choses à plat, afin de laisser la démocratie s’exprimer.

    Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame, l’expression de nos salutations les plus distinguées.

  7. Henkel

    Il faut éviter les voitures en ville certes; mais pour cela il faut de bons transports en commun . C’est loin d’être le cas; prenons l’exemple du 6 : actuellement un bus toutes les 25 minutes, le samedi toutes les 30 minutes alors que c’est le jour où nombre de gens vont au marché. Pas de bus le soir, presque rien le dimanche. Des transports en commun fiables, réguliers et fréquents, voilà la solution qui rend inutile un parking sous le cours des Arts et Métiers que l’on va complétement défigurer.Abattre des arbres alors qu’on devrait en planter,c’est de nos jours une hérésie.

  8. berthezene

    N’EST ‘IL PAS POSSIBLE D’ENVISAGER CE FUTUR PARKING un peu plus loin ? Par exemple sous les voies nouvelles créées devant le Lycée Cézanne , qui selon moi sont très sur -dimensionnées et font ressembler cet espace à une bretelle d’autoroute guère attrayante pour les « marcheurs ». Certes la question des élèves affalés sur les trottoirs ( qu’il nous fallait « enjamber » ! ) et des poubelles débordantes de détritus a été résolue et la circulation automobile fluidifiée .
    Et puisque ce site a déjà été très endommagé au plan de l’esthétique urbaine, pour ne pas dire « sacrifié » ( le projet de coulée verte le long de la Torse semble avoir fait long feu ) alors pourquoi ne pas faire ce futur parking sous les « vestiges » d’ espaces verts , càd sous l’emplacement des petites maisons d’autrefois et sous le macadam le long de la Torse ?
    En effet habituée des allers retours pédestres en centre ville, j’apprécie presque chaque jour le Cours des arts et métiers et le parc Rambot et considère sacrilège l’idée de couper les platanes en place qui créent la beauté des lieux et son agrément pour sa fraicheur bienfaisante l’été.

  9. Thierry RENARD

    Bonjour, tous ces messages sont parfaits et argumentés très logiquement: je vous propose la pétition sur « change.org non au parking des arts et métiers « , et de vous rapprocher de l’Association nouvellement créée pour proposer autre chose et empêcher la destruction de ce Cours. Merci. Contacter « lilli@americancenter.fr « 

  10. Thierry RENARD

    Le projet de parking sous le Cours des Arts et Métiers est abandonné ( M.Joissains, réunion publique du 26 juillet ).
    Il est remplacé par un projet plus grand ( 400 places ) sous…le Parc Rambot, le jardin !!!! C’est à dire presque en face du Parking Rambot , comprenne qui pourra ! il faudra donc couper les essences rares qui ne sont pas malades ( cèdres, ginkos biloba, magnolias,etc ) qui font la réputation du seul jardin de centre-ville. Mais cela n’empêchera pas d’abattre les platanes du Cours puisqu’on nous affirme qu’ils menacent de s’écrouler.
    Bel été 2016 ! et tout cela pour vite dépenser de l’argent : il est temps de se reprendre et de tout mettre en veilleuse: la précipitation est très mauvaise conseillère. Arrêtons le Concours Lépine du plus incroyable parking, et achetons des panneaux pour indiquer où se trouvent les superbes Parkings-Relais et quels sont leurs tarifs. Qui a eu cette idée débile de faire cette annonce « Parking Krypton ouvert » aux Platanes et aux 3 Bons Dieux ?, alors que les parkings de la Route des Alpes et des 3 Bons Dieux survivent dans la clandestinité: celui qui pourra photographier un panneau les annonçant gagnera sa cotisation au CIQ !

  11. Vadon

    Le projet de parking sous le cours des Arts et Métiers est abandonné paraît il, remplacé par un autre projet sous le parc Rambot ( !!) alors que le Parc Rambot était intouchable , on nous l’avait assuré surface et sous sol compris . Tous ces projets contradictoires et transformables au gré des pressions des uns comme des autres, montrent, une fois encore , l absence de vision à long terme de l équipe municipale sur ce que sont les besoins d une ville et de ses habitants . Certes il est difficile d’ être en responsabilité et de satisfaire tout le monde mais quand on est élu il faut savoir d abord concerter, écouter, et ensuite décider fermement dans un sens ou dans l autre . Ces atermoiements continuels sont consternants .Les commerçants et les habitants des trois places voulaient un parking de proximité , à la Mairie de trouver un emplacement, je crois que ce parking ne verra jamais le jour et que certains devront fermer boutiques . Les zones commerciales hideuses et polluantes ont de beaux jours devant elles et les centres villes se dépeupleront pour laisser place aux banques et agences immobilières ….

  12. lysa

    EVEET MAINTENANT VOUS LE CQ , quelles sont vos projets , destruction totale du parc rambot, bien sur vote en Aout, je ne sais si ts les Aixois sont au courant, car ce n est pas simplement saccage et betonne , il y a grave probleme dont personne ne parle, la circulation , les entrees et sorties de ce parking, il y a urgence à prouver que la rue RICM FONTENAILLE est saturee , je ne comprends pas que vous ne demandiez pas un parking stade carcassonne, puisque les travaux de la piscine y blanc approchent, maintenant il est vraiment tant en tant que defenseur des quartiers de se Leve il faut vraiment manifester et mettre une date merci

    • Mme Vila

      un parking stade carcassonne semble très logique ,à faible distance des places Verdun et précheurs Ce projet avait été proposé lors d’une réunionà l’american center.La piscine est fermée pour une période de 2 ans .ce site est accessible sans emprunter le RICM saturé!

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.