EL 28/03/2015 Attention Squatters dans l’ancien pavillon du refuge pour chats.
Monsieur le Président,
Un refuge pour chats était hébergé dans l’ancien pavillon du gardien du Canal de Provence route des Alpes.
Les chats ont trouvé refuge ailleurs et et une association de réinsertion par l’art s’est vue attribuée ce pavillon.
Malheureusement des squatters ont investi la première restanque du lieu. Le propriétaire à savoir la Ville d’Aix- en- Provence a été informée du délit par différents canaux et j’ai moi-même rencontré M. Boudon maire délégué du quartier à ce sujet.
Pourquoi s’inquiéter de la présence de squatters?
1 Ils polluent la Torse en y jetant des vieilleries ( matelas et autres vieux chiffons)
2 ils mettent la colline Mourret située de l’autre côté de la Torse en danger en faisant des feux de camp et des barbecues ouverts.
Les pompiers sont intervenus le 8 mars à 13h à la demande d’une voisine.
Etant propriétaires de 2 ha de pinède au bout de la colline Mourret( située en face du dit pavillon juste de l’autre côté de la Torse) classée en zone verte mais avec des obligations de débroussaillement à nos frais nous sommes particulièrement attentifs aux suites données à nos interventions qui ont pour but de mettre la colline à l’abri d’un incendie en obligeant tous les citoyens à respecter les mêmes obligations.
Je vous remercie à l’avance Monsieur le Président pour le soutien que vous voudrez bien nous apporter et vous prie d’accepter mes salutations les plus cordiales

Réponse des administrateurs du site.
Bonjour Madame.
Nous transmettons votre expression libre à la mairie et au Président de votre CIQ.
Nous partageons votre inquiétude.
Mais !
Pour votre information la route des alpes n’est pas de la « compétence » du CIQ Pont de Béraud.
Bonne journée.

1 Comments

  1. RIBE Marie-France

    C’est notamment du fait d’une pollution de la Torse à cet endroit-là par un vieux matelas que, le 23 septembre 1993, les inondations ont pris de telles proportions au Pont-de-Béraud : le matelas est venu boucher la conduite sous le lycée Cézanne dans laquelle circule la Torse ; puis, quand la pression de l’eau a été trop forte, le matelas a sauté tel un bouchon de champagne, rendant l’avenue Fontenaille impraticable au niveau du Pont-de-Béraud, érodant les berges de la Torse (nous sommes restés 1 an sans accès à notre maison) et les gardiens du lycée Cézanne ont cru leur dernière heure arriver…
    Il est vraiment très important de veiller à ce que de tels encombrants ne s’accumulent pas en amont !

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.