Travaux St Thomas de Villeneuve

Leur avancée se poursuit au rythme prévu, et il semble bien que les délais seront respectés jusqu’à la fin de l’année. La pose de la passerelle est terminée depuis quelques jours. Les travaux de voirie et de construction des trottoirs seront achevés pour la rentrée de Septembre.

Enfin, 2 murs anti-bruit seront édifiés de chaque coté de la voie.

A droite de la voie en partant du lycée Cézanne, un mur anti-bruit de quelques 2 m de hauteur sera positionné à environ 80 cms de la chaussée et jusqu’au pied de la petite montée.

A gauche, un mur similaire sera construit à 2,50 m de la chaussée permettant ainsi la réalisation d’un cheminement piétonnier.

Enfin, les 2 murs seront couverts de plantes grimpantes, au bon vouloir de la Nature.

 

2 Comments

  1. Me GOURON

    Travaux rue Saint Thomas de Villeneuve : Plantez des arbres !
    A l’heure où l’on parle de végétaliser les villes pour en améliorer la qualité de l’air, la température, l’agrément et d’une manière générale être une solution au développement durable de la ville, la municipalité d’Aix a choisi de bétonner et de goudronner à outrance cette ancienne petite route hier aux accents bucoliques, aujourd’hui saccagée par des tonnages de bitumes. En effet, les travaux engagés sur la rue Saint Thomas de Villeneuve depuis des lustres aboutissent à mon sens à une gabegie.
    Pourquoi ne pas avoir séparé le chemin piétonnier de la route par des végétaux ? Pourquoi ne pas avoir planté des arbres sur la partie montante qui mène à la clinique ? Je plains les cyclistes et encore plus les piétons qui devront emprunter ce désert de pierre sous un soleil de plomb. Le mur de béton sera parait-il végétalisé. Pourquoi ne pas avoir pas mis tout de suite de petits buissons, des végétaux méditerranéens à l’instar de ce que l’on peut voir par exemple à Ensuès-la-Redonne où la végétation judicieusement choisie agrémente les chemins piétonniers et est source de bien-être. Fallait-il en passer par ce mur de béton qui barre la vue, retient la chaleur et rend la vue comme l’air suffocants ?
    Encore quelqu’un qui râle, certes ! Cependant, les aménagements urbains doivent tenir compte des besoins actuels et futurs et nous avons besoin des arbres en villes. Alors, cessons de planter du bitume et plantons des arbres pour le plus grand bien de tous.

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.