Sangliers entre Baret et Torse. UNIQUEMENT

Mise en place d’un RÉFÉRENT CIQ SANGLIERS pour la zone BARET/TORSE = J’ENVOIS UN TEXTO.

Ce référent est un bénévole du CIQ, merci de ne pas lui téléphoner

UNIQUEMENT UN TEXTO.

Vous voyez un/des sangliers ? n’hésitez pas. Vous devez libeller votre message comme indiqué ci-dessous et l’envoyer au numéro

06 61 87 19 42 en TEXTO !

SANGLIERS + LA DATE + L’HEURE

LE LIEU (description la plus précise possible c’est très important) même photographie si cela est possible.

VOTRE NOM  et NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (sans nom et téléphone le message ne sera pas pris en compte)

Votre message sera répercuté immédiatement vers un lieutenant de Louveterie seul habilité à diriger une opération de dé-cantonnement ou prélèvement.

La position du CIQ est simple, Il est anormal de voir des sangliers déambuler dans nos rues et jardins, comme c’ est le cas en ce moment ! (insécurité, dangerosité, dégâts matériels etc…)

Du point de vue des spécialistes, les sangliers viennent des collines de Bibemus la nuit tombée, puis regagnent les zones fourrées avant le levé du jour.

le sanglier est un animal nocturne et qu’il se met en route pour manger à la tombée de la nuit. Un animal vu à la tombée de la nuit est très probablement couché pas trop loin. A noter que s’ils viennent de Bibemus, ils ne vont pas le faire en courant et donc le trajet va prendre du temps.

Bien entendu, avec un animal « sauvage » rien n’est sûr.

Si  vous les voyez, à la tombée de la nuit, alors il y a de fortes probabilités qu’ils aient leur bauge, dans la zone entre la Torse et ruisseau Baret. Si vous les repérez  deux ou trois fois d’affilés  très tôt le soir c’est bien qu’ils trouvent refuge durant la journée dans la zone sus mentionnée.
S’ils sont vus plus tard, ils descendent à coup sûr de Bibemus.

La problématique n’est pas simple, mais avec une bonne remontée d’informations et une ou des actions rapides les spécialistes pourront faire baisser ponctuellement le nombre d’animaux.

Il faut faire confiance aux personnes qualifiées et mandatées par Monsieur le préfet.

Si l’intervention a lieu  le matin au levé du jour elle sera plus efficace.

 

3 Comments

  1. Lebègue gilles

    Bonjour,
    Je pense que malheureusement comme le plus souvent, les interventions s’orienteront vers le « prélèvement » (doux euphémisme).
    Mais je m’avance peut-être ! Est-il possible de connaître les mesures préventives qui ont été mises en place cette année ou dans le passé ?
    quels sont les dégâts matériels réellement causés, y-a t-il eu des accidents physiques avérés, où et dans quelles circonstances,…?
    Je ne veux pas faire d’angélisme , les sangliers sont effectivement des animaux sauvages potentiellement dangereux, mais ils est dommage que la réponse qui prévaut d’ordinaire soit celle de l’abattage (la plus simple , la plus économique , la plus expéditive) .
    Oui , je déclare faire très peu confiance aux personnes mandatées par Mr le préfet .
    Non ,je ne transmettrais pas les observations que je pourrais faire , en tous les cas pas pour l’instant .
    Mon intention n’est pas de polémiquer sur des pratiques que je réprouve, mais bien d’être informé sur les faits (et pas des généralités) et de pouvoir en discuter de manière éclairée.
    Peut-être alors me rangerais à l’avis de Mr le préfet si l’on me prouve qu’il y a une réelle nécessité et que c’est la seule solution viable .
    Je sais ne pas être seul dans cette démarche intellectuelle et je pense qu’une discussion pourrait être ouverte et éviterait des crispations de part et d’autre .
    Puisse cette rubrique que vous avez ouvert en être le point de départ .
    Pourquoi ne pas nous rencontrer …!

    Respectueusement .

    G Lebègue

  2. Gilles

    Des sangliers, il y en a tous les dout en été dans le petit bois le long du Baret. Ils détruisent les grillages et labourent nos jardins. Je ne manquerai pas de vous en faire part l’été prochain.

Laissez un commentaire


Réagissez à cet article

Vous devez posséder un compte pour publier un commentaire.

Si vous avez déjà un compte connectez-vous pour publier un commentaire.